Aidez-nous à bâtir le régime de retraite axé sur le bien commun

Les travailleurs du secteur sans but lucratif du Canada sont sur la première ligne de certains des enjeux les plus cruciaux auxquels notre pays fait face aujourd’hui, mais en ce qui concerne la crise du revenu de retraite, il reste encore beaucoup à faire pour soutenir bon nombre des employés et travailleurs indépendants dévoués du secteur.

Grâce à l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun, le secteur sans but lucratif et de bienfaisance a une excellente occasion d’aider ses travailleurs à surmonter l’un de leurs plus grands défis financiers et à obtenir la retraite qu’ils méritent.

Environ 850 000 travailleurs du secteur sans but lucratif et de bienfaisance ne disposent pas d’un régime de retraite d’entreprise, et beaucoup d’autres sont inscrits à des régimes de moindre qualité et à frais élevés.

0
Le secteur sans but lucratif et de bienfaisance du Canada compte environ 1,7 million de travailleurs¹ ¹Excluant les hôpitaux, les universités et les collèges, les associations commerciales et professionnelles et les syndicats. Enquête nationale de Statistique Canada sur les organismes bénévoles et sans but lucratif (2003)
0
Près de la moitié travaillent pour des organismes sans but lucratif qui n’offrent pas de régime de retraite d’entreprise² ²Rapport du Conseil RH pour le secteur bénévole et communautaire intitulé « Vers une stratégie de la main-d’œuvre pour le secteur bénévole et communautaire au Canada » (2008)

De nombreux employeurs du secteur ont de la difficulté à offrir un régime de retraite de grande qualité. C’est pourquoi une coalition de fondations philanthropiques de premier plan, de dirigeants du secteur sans but lucratif et de spécialistes de la sécurité de la retraite a lancé l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun.

Nous avons maintenant besoin de votre appui pour établir un régime collectif de revenu de retraite fondé sur les principes de certains des meilleurs régimes de retraite au monde.

Principes du bien commun

Les participants d’abord
Les participants d’abord

Le régime serait supervisé par un conseil d’administration indépendant et axé sur les compétences ayant l’obligation légale de placer les intérêts des participants – et non ceux des actionnaires – au premier rang

Accessible
Accessible

Serait ouvert à tous les travailleurs du secteur, qu’il s’agisse de travailleurs à temps plein, à contrat, à temps partiel ou indépendants

Transférable
Transférable

Permettrait aux participants de continuer à épargner dans le cadre du régime, même s’ils changent d’emploi ou de statut professionnel, ou s’ils déménagent

Abordable
Abordable

Comporterait des frais moins élevés et offrirait des placements structurés, gérés par des professionnels de manière à offrir le revenu de retraite le plus élevé pour chaque dollar que l’employé ou l’employeur verse

Souple
Souple

Les cotisations des employés seraient souples et les cotisations de l’employeur facultatives

Inclusif
Inclusif

Comme il s’agit d’un régime communautaire, les conjoints et conjoints de fait seraient également admissibles à participer

S’engager envers le bien commun

Pour créer ce régime de retraite, nous avons besoin d’une masse critique d’employeurs, d’employés et d’entrepreneurs indépendants du secteur sans but lucratif qui s’engagent à y participer.

Même si votre organisation offre déjà des prestations de retraite, nous voulons connaître votre opinion.

Notre objectif est de concrétiser le régime de retraite axé sur le bien commun au cours de la prochaine année.

Voici ce que vous pouvez faire

Participer à l’initiative

Pour en savoir plus sur la façon de participer à titre d’employeur ou de membre au Régime de retraite axé sur le bien commun, remplissez notre formulaire de contact. Nous communiquerons avec vous et vous fournirons une boîte à outils pour vous aider à présenter l’initiative aux dirigeants et au personnel de votre organisation.

Répondre au Sondage

Nous menons un sondage national sur la retraite pour évaluer l’intérêt à l’égard du régime. Il ne vous faut que 5 à 10 minutes pour le remplir. Votre contribution nous aidera à concevoir et à lancer le Régime de retraite axé sur le bien commun pour l’ensemble du secteur.

Passer le mot

Nous avons besoin de votre aide pour faire connaître l’initiative. Notre boîte à outils de mobilisation à l’égard de l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun comprend des modèles de courriel et des exemples de contenu de médias sociaux. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter à @commongoodplan et partagez nos messages.

Ouvrir la voie vers la sécurité de la retraite

Comité Directeur

Conseil des Champions

Composé de dirigeants de l’ensemble du secteur sans but lucratif qui appuient l’initiative et qui sont déterminés à contribuer à sa réussite dans leurs collectivités respectives.

Experts en Sécurité de la Retraite

  • Common Wealth
    Common Wealth
    • Keith Ambachtsheer
      Keith Ambachtsheer

      Nos fondations partenaires

      Diaporama des témoignages

      • L’employeur moyen du secteur sans but lucratif est habituellement trop petit pour pouvoir offrir des régimes de retraite traditionnels à ses employés. Un modèle à l’échelle du secteur, comme celui proposé par l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun, est opportun, sensé et demande simplement aux organismes sans but lucratif de travailler ensemble et d’utiliser l’une de leurs plus grandes forces – leur nombre même. Fait important, ce modèle fournit aux organismes un moyen d’accomplir ensemble ce qu’ils ne peuvent pas faire seuls, leur permettant ainsi de s’assurer que les besoins des personnes qui travaillent fort pour le bien d’autrui seront comblés lorsqu’elles feront face au type particulier de vulnérabilité associé à l’insécurité financière durant la vieillesse. Je félicite les responsables de l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun de poursuivre cette brillante idée.

        Franca Gucciardi
        Franca Gucciardi PDG, Fondation McCall MacBain
      • Les personnes qui travaillent dans le secteur communautaire auront accès à un régime d’épargne-retraite efficace et abordable grâce au Régime de retraite axé sur le bien commun Il est conçu par des personnes ayant une expertise financière qui comprennent également le secteur sans but lucratif et de bienfaisance et les pressions financières auxquelles font face ses employés. Le Régime de retraite axé sur le bien commun offrira aux gens du secteur une option d’épargne-retraite saine et viable qui permettra à beaucoup d’entre eux de vivre une retraite confortable pour la première fois.

        Alan Broadbent
        Alan Broadbent Président et Fondateur, Maytree
      • Le succès de notre secteur sans but lucratif et de bienfaisance repose sur sa capacité de recruter et de maintenir en poste des personnes talentueuses, et l’une des principales lacunes qui nous empêchent de le faire est l’absence d’un régime d’épargne-retraite abordable. Il s’agit d’un défi complexe, mais intéressant, compte tenu de l’impact collectif de ceux qui appartiennent à ce secteur. Nous avons la responsabilité collective de prendre soin de ceux qui prennent soin d'autrui, et je suis très heureux de me joindre au chœur des revendications de changement.

        Adil Dhalla
        Adil Dhalla Directeur Général, Centre for Social Innovation
      • Ayant choisi de faire carrière dans le secteur sans but lucratif, j’ai vu de nombreux employés qui se dévouent passionnément à la mission et à la cause de leurs organisations, mais qui l’ont souvent fait au détriment de leur avenir financier. Je crois en la notion d’un travail décent, et la concrétisation de celle-ci consiste notamment à faire en sorte que ceux qui travaillent si fort pour assurer l’avenir des autres puissent eux-mêmes compter sur une bonne retraite. Le Régime de retraite axé sur le bien commun est un outil souple et transférable qui jette les bases de l’épargne tout au long de votre carrière et qui est essentiel pour permettre aux effectifs du secteur sans but lucratif de se concentrer sur de bons résultats aujourd’hui, sachant que leur revenu futur est assuré.

        Owen Charters
        Owen Charters Président-directeur Général, Repaires jeunesse du Canada
      • La sécurité de la retraite fait partie d’un travail décent dans le secteur sans but lucratif. En aidant les travailleurs et les organisations à accéder à un plan de retraite de grande qualité, l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun peut relever les normes d’emploi dans notre secteur et contribuer à un Canada plus équitable, inclusif et prospère.

        Colette Murphy
        Colette Murphy Directrice Générale, Fondation Atkinson
      • En tant qu'employeuse sans but lucratif d'une petite équipe, il est important pour moi d'offrir le meilleur environnement de travail possible à mes employés. Leur motivation à épargner pour l’avenir fait partie de mes démarches à cet égard. L’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun permettra à mon organisation d’inculquer et de soutenir l’habitude de la planification financière à long terme en offrant à nos employés un régime souple et de meilleure qualité assorti de frais moins élevés et constituant un fardeau administratif moindre pour notre organisation.

        Meghan Moore
        Meghan Moore PDG, Fondation Boursiers Loran
      • La main-d’œuvre du secteur sans but lucratif au Canada est mal servie par le système actuel de soutien à la retraite (Régime enregistré d’épargne-retraite [REER] / pension traditionnelle). C’est parce qu’elle se compose souvent de travailleurs à faible revenu ou à temps partiel dont le taux de roulement est supérieur. Le Supplément de revenu garanti (SRG) réduit la pension, les prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) et celles provenant d’un REER. C’est pourquoi j’appuie l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun, qui utilise des instruments d’épargne conçus pour mieux fonctionner pour cette population.

        Richard Shillington
        Richard Shillington Expert et Chercheur en Politiques Sociales
      • Les faibles salaires ne sont pas rares dans le secteur sans but lucratif, il est donc important que ces travailleurs reçoivent le soutien nécessaire pour commencer à épargner pour leur retraite. Grâce à mon travail auprès de personnes à faible revenu, je connais personnellement les défis auxquels elles font face pour assurer leur avenir financier. Le Régime de retraite axé sur le bien commun aiderait non seulement ces personnes à préserver leurs prestations de retraite gouvernementales, mais aussi le secteur sans but lucratif à offrir un régime de retraite de grande qualité à ses effectifs dévoués.

        John Stapleton
        John Stapleton Chercheur en Innovation, Fondation Metcalf, et Directeur, Open Policy Ontario
      • Les employés du secteur sans but lucratif passent leur carrière à travailler pour le bien d’autrui. Grâce à l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun, nous avons l’occasion de les appuyer en répondant à un important besoin de régime de retraite transférable de grande qualité. Cette solution novatrice favorise l’épargne des employés du secteur à tous les niveaux de revenu, qu’ils disposent actuellement ou non d’un régime de retraite d’entreprise, et le régime a l’obligation légale d’agir dans l’intérêt supérieur de ses participants. Je crois qu’il s’agit d’un excellent modèle qui pourrait réellement influencer le cours des choses sur le plan de la sécurité financière d’un si grand nombre de travailleurs dévoués.

        Rahima Mamdani
        Rahima Mamdani VP, Capital humain, Centraide du Grand Toronto
      • Une façon simple, rentable et transférable d’épargner pour la retraite est essentielle au bien-être des personnes servant le secteur sans but lucratif et à la santé du secteur dans son ensemble. Alors que les organismes sans but lucratif se débattent continuellement pour faire plus avec moins, l’initiative en faveur d’un Régime de retraite axé sur le bien commun est un exemple frappant d’innovation positive pour combler l’écart au chapitre de l’épargne-retraite dans le secteur sans but lucratif.

        Peter Chapman
        Peter Chapman Conseiller Principal, Shareholder Association for Research and Education (SHARE)
      • Ceux qui travaillent pour notre secteur s’engagent envers leurs communautés, leur art, leur environnement. Bien que les organismes qui les emploient recherchent la viabilité financière, les pressions exercées pour que les coûts “administratifs” demeurent faibles sont considérables. Souvent, cet effort implique de limiter les avantages que d’autres tiennent pour acquis; l’investissement dans les régimes de retraite est un élément que les employeurs du secteur peinent à concrétiser pour leurs équipes. L’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun nous donne l’occasion d’offrir aux employés du secteur une autre raison de rester dans le secteur, en faisant du bon travail pour de bonnes raisons. Il s’agit d’une initiative importante qui profitera aux collectivités partout au pays. Je suis ravie de l’appuyer dans la mesure du possible.

        Alison Brewin
        Alison Brewin Directrice Générale, Vantage Point
      • L’épargne-retraite est une dimension essentielle de la santé financière, mais très peu de travailleurs du secteur sans but lucratif canadien ont accès à des régimes d’épargne-retraite de grande qualité. C’est pourquoi j’appuie l’initiative en faveur du Régime de retraite axé sur le bien commun. Les gens qui prennent soin de nos collectivités chaque jour méritent notre soutien et l’accès à un régime d’épargne-retraite abordable, accessible et transférable qui leur convient.

        Elizabeth Mulholland
        Elizabeth Mulholland PDG, Prospérité Canada
      • Chez Social Capital Partners, nous croyons qu’il faut s’attaquer au présent pour bien se préparer pour l’avenir. Le Régime de retraite axé sur le bien commun est un exemple d’innovation clé qui aidera les nombreux travailleurs atypiques du secteur sans but lucratif qui n’ont pas pu épargner pour la retraite par l’entremise de leur employeur. Nous devons régler les problèmes de sécurité financière à long terme des employés si nous voulons faire du Canada le meilleur endroit où travailler dans le secteur sans but lucratif.

        Bill Young
        Bill Young Président, Social Capital Partners
      • Pourquoi cela n’existe-t-il pas déjà? En tant que personne qui travaille dans le secteur du changement social depuis plus de 10 ans, je suis emballé par le potentiel du Régime de retraite axé sur le bien commun de changer véritablement la façon dont les gens comme moi envisagent d’épargner pour l’avenir. Compte tenu de la nature changeante du travail – et en fait, de la nature changeante de la retraite – une rente dorée après 25 années de service au sein de la même organisation n’est tout simplement pas envisageable pour moi. Adaptabilité. Flexibilité. Souplesse. Nous sommes tous d’accord pour dire qu’il s’agit de caractéristiques précieuses des personnes qui mènent le changement social. Je pense que ces caractéristiques peuvent et devraient aussi s'appliquer à la façon dont les gens comme moi peuvent mieux épargner pour l'avenir.

        Lee Rose
        Lee Rose Directeur Général, Community Knowledge Exchange

      Assurer une meilleure retraite pour tous les travailleurs du secteur sans but lucratif

      Une initiative visant à créer un régime national transférable de revenu de retraite pour le secteur sans but lucratif et de bienfaisance du Canada

      Contact Us

      Got questions about Common Good? Email us, and we’ll be in touch with you!

      Not readable? Change text. captcha txt